Les enseignants

Long river tai chi toulouse

L’école Long River Tai Chi Toulouse s’inscrit dans une lignée de professeurs remontant jusqu’à Cheng man Ch’ing. Aujourd’hui, 2 professeures assurent les cours hebdomadaires : Élène Cloosterman et Rachel Israel.

ÉLÈNE CLOOSTERMAN

Elène, responsable de l’enseignement à l’école Long River Toulouse, pratique le Tai Chi Chuan depuis plus de 20 ans. Elle a commencé en 2006 à travailler avec Dorian Shaw, élève de Wolfe Lowenthal et fondateur de l’école Long River Toulouse. Depuis 2015 elle participe aux stages d’été avec Wolfe Lowenthal aux Etats-Unis.

Enseignante depuis 2012, Élène donne des cours au centre culturel Bellegarde ainsi qu’à Giacomo à Toulouse, mais aussi à Airbus et dans des foyers ruraux. Elle propose également des cours près de Cazères en Haute-Garonne. Elle garde un contact régulier avec Wolfe qui l’a désignée “saule” de Long River en France, avec Nicolas Tirard qui enseigne à Tournefeuille et à Feneyrols. L’enseignement d’Elène suit bien-sûr l’enseignement de Wolfe mais est inspiré aussi par d’autres “saules” de Long River aux Etats-Unis et en Espagne.

DORIAN SHAW

Après des années de pratique de la forme Yang, Dorian choisit en 2002 de pratiquer la forme 37 pas de Cheng Man-Ch’ing. En 2010, il décide de suivre au plus près la lignée de Wolfe Lowenthal, élève direct de Cheng Man-Ch’ing.

Après avoir passé des périodes d’étude dans l’école de Wolfe aux Etats-Unis, il fonde l’école Long River Tai Chi Toulouse et il a enseigné toutes les pratiques de l’école Long River, c’est à dire la forme à mains nues, les “mains sensibles” (Tui Shu), le “Dalu”, l’épée et l’escrime à un grand nombre d’élèves. Aujourd’hui, il a quitté l’école Long River Tai Chi Toulouse après avoir formé tous les professeurs de Long River Toulouse d’aujourd’hui.

WOLFE LOWENTHAL

Né en aux Etats-unis en 1939, Wolfe a commencé les cours de Tai Chi Chuan avec Maître Cheng Man Ch’ing en 1967, dans l’école Shr Jung à New York. Pendant la guerre du Vietnam, il joua un rôle actif dans le mouvement pacifiste. Il poursuit pendant 7 ans l’enseignement de Cheng Man Ch’ing d’une façon très intense en devenant l’un des élèves les plus fidèles du maître chinois. Après la mort de Cheng, il fonde sa propre école en 1975, animant des stages aux USA comme à l’étranger.

Étudiant direct de Cheng man Ch’ing, Wolfe a passé sa vie à approfondir sa compréhension de l’enseignement du Professeur et à partager ce savoir avec des étudiants venant du monde entier.

Wolfe vit aujourd’hui avec sa femme dans le Massachusetts, où il continue d’étudier, d’enseigner et d’écrire. Ses projets actuels incluent Taichi Thoughts, (Pensées Tai Chi) le journal Internet sur lesquels s’appuie son dernier livre, “Comme une longue Rivière”.

CHENG MAN-CH’ING

Cheng Man Ch’ing apprit le Tai Chi style Yang avec le célèbre Yang Cheng Fu entre 1928 et 1935. Il favorisera l’apprentissage et la pratique du Tai Chi Chuan en inventant la forme courte à 37 pas. Cheng Man Ch’ing arriva à New York dans les années 60 et eut un impact énorme sur la propagation du Tai Chi Chuan en Occident.

De son vivant, Cheng fut reconnu par son entourage et ses collègues d’étude comme étant le maître de cinq arts : la médecine chinoise, la calligraphie, la peinture, la poésie et… le Tai Chi Chuan. Parmi toutes ces activités, Cheng Man Ch’ing préférait le Tai Chi Chuan, en disant qu’il avait l’avantage d’apporter le contact et le partage avec autrui.

Pratiquant la médecine chinoise et souhaitant enseigner et partager le Tai Chi Chuan avec le plus grand nombre de personnes, il modifia la forme originelle de Yang pour en faire une forme moins longue (37 pas au lieu de 108). Cette approche a permis de rendre l’apprentissage plus accessible, et la pratique quotidienne moins contraignante.